Nœud : Différence entre versions

De Cinémancie
Aller à : navigation, rechercher
(Le nœud dans Stalker, d’Andreï Tarkovski)
Ligne 1 : Ligne 1 :
[[Fichier: noeudp1.jpg|center|Photogramme : "Le Visiteur", '''plan 471.''' ]]
+
<span id="ancre_1"> </span> [[Fichier: noeudp1.jpg|500px|thumb|center|''Le Visiteur'', '''plan 471.''' ]]
 
<br/>
 
<br/>
 
<center>* * *</center>
 
<center>* * *</center>
Ligne 28 : Ligne 28 :
 
</tr>
 
</tr>
 
   </table>
 
   </table>
 +
 +
 +
<center>* * *</center>
 +
  
 
==Autres titres de films==
 
==Autres titres de films==
 +
 +
 +
 
<table class="wikitable sortable">
 
<table class="wikitable sortable">
 
     <tr>
 
     <tr>
Ligne 63 : Ligne 70 :
 
</tr>
 
</tr>
 
   </table>
 
   </table>
 +
 +
 
<center>* * *</center>   
 
<center>* * *</center>   
  
 
==Photogrammes extraits des films - Analyse et liens spécifiques des films==
 
==Photogrammes extraits des films - Analyse et liens spécifiques des films==
 +
  
 
===Le nœud dans Stalker, d’Andreï Tarkovski===
 
===Le nœud dans Stalker, d’Andreï Tarkovski===
 +
  
 
Le Stalker dominateur est à son tour dominé par la Zone. Car, le nœud, comme l'anneau, est aussi ambivalent. Les significations sont fort nombreuses. On en retiendra surtout la notion de fixation dans un état déterminé, (…) " de condensation ou en terminologie bouddhique, "d'agrégat". On parle de nœud de l'action, de dénouement, de nœud vital. Le défaire correspond, soit à la crise ou à la mort, soit à la solution et à la délivrance. (…) Car le nœud est contrainte, complication, complexe, "entortillement" <ref>Comme l'entortillement du fil de téléphone dans Le Miroir, quand Ignat parle à son père. </ref> ; mais les n&#156;uds sont, par la [[corde]], <ref>Comme la corde dans ''La Corde'', le film d'Alfred Hitchcock, dans le fait qu'elle soit en partie visible.  </ref> reliés à leur principe." <ref> '''Chevalier/Gherrbrant,''' ''Dictionnaire des Symboles'', ''[[Thèse:Bibliographie#ancre_12|op. cit.]]'', p. 668.</ref>  Les nœuds entrent aussi dans le cadre des pratiques magiques <ref>Voir également, le nœud "signe de vie" chez les égyptiens, ou encore le mythe du nœud gordien. </ref>  : (…) "On pourrait les classer dans deux rubriques : 1. Les liens magiques utilisés contre les adversaires humains. 2. Les nœuds et les liens bénéfiques, moyens de défense contre les animaux sauvages, contre les maladies et les sortilèges, contre les démons et la mort." <ref>'''Mircea Eliade''', ''Images et Symboles. Essais sur le symbolisme magico-religieux.'', Editions Gallimard, (1952), 1980, p. 145. </ref>  
 
Le Stalker dominateur est à son tour dominé par la Zone. Car, le nœud, comme l'anneau, est aussi ambivalent. Les significations sont fort nombreuses. On en retiendra surtout la notion de fixation dans un état déterminé, (…) " de condensation ou en terminologie bouddhique, "d'agrégat". On parle de nœud de l'action, de dénouement, de nœud vital. Le défaire correspond, soit à la crise ou à la mort, soit à la solution et à la délivrance. (…) Car le nœud est contrainte, complication, complexe, "entortillement" <ref>Comme l'entortillement du fil de téléphone dans Le Miroir, quand Ignat parle à son père. </ref> ; mais les n&#156;uds sont, par la [[corde]], <ref>Comme la corde dans ''La Corde'', le film d'Alfred Hitchcock, dans le fait qu'elle soit en partie visible.  </ref> reliés à leur principe." <ref> '''Chevalier/Gherrbrant,''' ''Dictionnaire des Symboles'', ''[[Thèse:Bibliographie#ancre_12|op. cit.]]'', p. 668.</ref>  Les nœuds entrent aussi dans le cadre des pratiques magiques <ref>Voir également, le nœud "signe de vie" chez les égyptiens, ou encore le mythe du nœud gordien. </ref>  : (…) "On pourrait les classer dans deux rubriques : 1. Les liens magiques utilisés contre les adversaires humains. 2. Les nœuds et les liens bénéfiques, moyens de défense contre les animaux sauvages, contre les maladies et les sortilèges, contre les démons et la mort." <ref>'''Mircea Eliade''', ''Images et Symboles. Essais sur le symbolisme magico-religieux.'', Editions Gallimard, (1952), 1980, p. 145. </ref>  
  
 
Par ailleurs, un aspect du mythe gordien est transposé dans le film. Nous avons vu la simplicité du nœud dit de l'[[Bande (de tissu)#Stalker, d’Andreï Tarkovski|empile à boucle]]. L'aspect peu complexe du n&#156;ud correspond à la fragilité des souhaits du Professeur : il emporte avec lui une bombe de vingt kilotonnes, espérant anéantir la Zone. Il accède à son "souhait" ([[Chambre#"La chambre des Désirs" dans Stalker, d’Andreï Tarkovski|plan 125]]). Mais quelques instants plus tard, il "désempile" la bombe et il la jette au quatre coins de "l'Antichambre". Le Professeur contribue à nouer les écrous, comme par ailleurs il contribue à fabriquer la bombe. Le "n&#156;ud" a été dénoué, aussi facilement qu'il a été noué ([[Chambre#"La chambre des Désirs" dans Stalker, d’Andreï Tarkovski|plan 131]]). En fait, chacun des trois protagonistes effectue ou effectuera à un moment donné un type de n&#156;ud. Nous venons de voir les réalisations du Professeur. Le Stalker dispose d'un nœud permanent autour du cou, comme s'il était attaché définitivement à la Zone, comme s'il avait la Zone "en collier". Enfin, L'Écrivain confectionnera la [[couronne]] d'épines qui ressemble à un grand n&#156;ud qu'il dispose sur sa tête. Ces différents niveaux de localisation anatomiques : tête, cou, dos, correspondent aux aboutissements de la destination supposée, à travers les méandres psychologiques de l'âme. Nous constatons qu'il y a une direction symbolique ascensionnelle, notamment avec la couronne de l'Écrivain.
 
Par ailleurs, un aspect du mythe gordien est transposé dans le film. Nous avons vu la simplicité du nœud dit de l'[[Bande (de tissu)#Stalker, d’Andreï Tarkovski|empile à boucle]]. L'aspect peu complexe du n&#156;ud correspond à la fragilité des souhaits du Professeur : il emporte avec lui une bombe de vingt kilotonnes, espérant anéantir la Zone. Il accède à son "souhait" ([[Chambre#"La chambre des Désirs" dans Stalker, d’Andreï Tarkovski|plan 125]]). Mais quelques instants plus tard, il "désempile" la bombe et il la jette au quatre coins de "l'Antichambre". Le Professeur contribue à nouer les écrous, comme par ailleurs il contribue à fabriquer la bombe. Le "n&#156;ud" a été dénoué, aussi facilement qu'il a été noué ([[Chambre#"La chambre des Désirs" dans Stalker, d’Andreï Tarkovski|plan 131]]). En fait, chacun des trois protagonistes effectue ou effectuera à un moment donné un type de n&#156;ud. Nous venons de voir les réalisations du Professeur. Le Stalker dispose d'un nœud permanent autour du cou, comme s'il était attaché définitivement à la Zone, comme s'il avait la Zone "en collier". Enfin, L'Écrivain confectionnera la [[couronne]] d'épines qui ressemble à un grand n&#156;ud qu'il dispose sur sa tête. Ces différents niveaux de localisation anatomiques : tête, cou, dos, correspondent aux aboutissements de la destination supposée, à travers les méandres psychologiques de l'âme. Nous constatons qu'il y a une direction symbolique ascensionnelle, notamment avec la couronne de l'Écrivain.
 +
  
 
<center>*</center>
 
<center>*</center>
 +
  
 
====Liens spécifiques du film====
 
====Liens spécifiques du film====
 +
 +
 
Voir : ''[[Stalker]]''
 
Voir : ''[[Stalker]]''
 +
  
 
<center>* * *</center>
 
<center>* * *</center>
Ligne 84 : Ligne 100 :
  
 
<center>* * *</center>
 
<center>* * *</center>
 +
 +
 +
 +
 +
[[#ancre_1|Haut de page]]
 +
 +
 +
 +
 +
[[Thèse:Introduction|Introduction à la cinémancie]]
 +
 +
 +
 +
 +
[[Dictionnaire:Liste des mots|Liste des mots]]  -  [[Dictionnaire:Liste des films|Liste des films]]  -  [[Dictionnaire:Liste des réalisateurs|Liste des réalisateurs]]

Version du 30 mars 2012 à 20:20

Le Visiteur, plan 471.


* * *

Titres des films

Mode d'emploi de la figure (mot) et abréviations


Titre Titre original Réalisation Scénario Année Pays Durée (min.)
Nœuds et dénouements The Shipping News Hallström Lasse Jacobs R. N., roman de Anie Proulx 2001 USA 111


* * *


Autres titres de films

Titre Titre original Réalisation Scénario Année Pays Durée
Stalker (Voir détail : Stalker) Tarkovski Andreï Tarkovski A.
Strougatski A. et B.
1979 URSS 161
Visiteur (Le) Muukalainen Valkeapää Jukka-Pekka Forsström J.
Valkeapää J.-P.
2008 Finlande

Angleterre

Allemagne
96


* * *

Photogrammes extraits des films - Analyse et liens spécifiques des films

Le nœud dans Stalker, d’Andreï Tarkovski

Le Stalker dominateur est à son tour dominé par la Zone. Car, le nœud, comme l'anneau, est aussi ambivalent. Les significations sont fort nombreuses. On en retiendra surtout la notion de fixation dans un état déterminé, (…) " de condensation ou en terminologie bouddhique, "d'agrégat". On parle de nœud de l'action, de dénouement, de nœud vital. Le défaire correspond, soit à la crise ou à la mort, soit à la solution et à la délivrance. (…) Car le nœud est contrainte, complication, complexe, "entortillement" [1] ; mais les nœuds sont, par la corde, [2] reliés à leur principe." [3] Les nœuds entrent aussi dans le cadre des pratiques magiques [4]  : (…) "On pourrait les classer dans deux rubriques : 1. Les liens magiques utilisés contre les adversaires humains. 2. Les nœuds et les liens bénéfiques, moyens de défense contre les animaux sauvages, contre les maladies et les sortilèges, contre les démons et la mort." [5]

Par ailleurs, un aspect du mythe gordien est transposé dans le film. Nous avons vu la simplicité du nœud dit de l'empile à boucle. L'aspect peu complexe du nœud correspond à la fragilité des souhaits du Professeur : il emporte avec lui une bombe de vingt kilotonnes, espérant anéantir la Zone. Il accède à son "souhait" (plan 125). Mais quelques instants plus tard, il "désempile" la bombe et il la jette au quatre coins de "l'Antichambre". Le Professeur contribue à nouer les écrous, comme par ailleurs il contribue à fabriquer la bombe. Le "nœud" a été dénoué, aussi facilement qu'il a été noué (plan 131). En fait, chacun des trois protagonistes effectue ou effectuera à un moment donné un type de nœud. Nous venons de voir les réalisations du Professeur. Le Stalker dispose d'un nœud permanent autour du cou, comme s'il était attaché définitivement à la Zone, comme s'il avait la Zone "en collier". Enfin, L'Écrivain confectionnera la couronne d'épines qui ressemble à un grand nœud qu'il dispose sur sa tête. Ces différents niveaux de localisation anatomiques : tête, cou, dos, correspondent aux aboutissements de la destination supposée, à travers les méandres psychologiques de l'âme. Nous constatons qu'il y a une direction symbolique ascensionnelle, notamment avec la couronne de l'Écrivain.


*


Liens spécifiques du film

Voir : Stalker


* * *

Notes et références

  1. Comme l'entortillement du fil de téléphone dans Le Miroir, quand Ignat parle à son père.
  2. Comme la corde dans La Corde, le film d'Alfred Hitchcock, dans le fait qu'elle soit en partie visible.
  3. Chevalier/Gherrbrant, Dictionnaire des Symboles, op. cit., p. 668.
  4. Voir également, le nœud "signe de vie" chez les égyptiens, ou encore le mythe du nœud gordien.
  5. Mircea Eliade, Images et Symboles. Essais sur le symbolisme magico-religieux., Editions Gallimard, (1952), 1980, p. 145.
* * *



Haut de page



Introduction à la cinémancie



Liste des mots - Liste des films - Liste des réalisateurs