Néon : Différence entre versions

De Cinémancie
Aller à : navigation, rechercher
 
 
(13 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
[[Fichier: neonp1a.jpg|center|Photogramme : "Nostalghia", '''plan 27b. ''' Le néon clignotant qui témoigne de l’hésitation intérieure du Poète.]]
+
<span id="ancre_1"> </span> [[Fichier: neonp1a.jpg|400px|thumb|right|alt=''[[Nostalghia]]'', '''plan 27b. ''' Le néon clignotant qui témoigne de l’[[hésitation]] intérieure du Poète.|''[[Nostalghia]]'', '''plan 27b. ''' Le néon clignotant qui témoigne de l’[[hésitation]] intérieure du Poète.]]
<br/>
+
  
<center>* * *</center>
+
 
 +
 
 +
<span id="ancre_1m"> </span>
 
==Titres des films==
 
==Titres des films==
 +
 +
[[Dictionnaire:Mode d'emploi|Mode d'emploi de la figure (mot) et abréviations]]
 +
 +
 
<table class="wikitable sortable">
 
<table class="wikitable sortable">
 
     <tr>
 
     <tr>
Ligne 15 : Ligne 20 :
 
     </tr>
 
     </tr>
 
     <tr>
 
     <tr>
  <td><strong> Bible de Néon (La)</strong></td>
+
  <td><span id="ancre_bibl4"> </span> ''' Bible de Néon (La) '''  <br/>
  <td><em> The Neon Bible </em></td>
+
'''&#167;.'''  Dans les années 40, la vie de David, originaire d'une petite ville fondamentaliste de la région du sud des Etats-Unis, est bouleversée par l'arrivée de sa tante Mae. (Lire la suite : <ref>Ancienne chanteuse de cabaret, Mae vient s'installer dans la maison qu'habitent David et ses parents et devient rapidement sa seule amie. </ref>)  (Pitch du film.) </td>
<td><strong>Davies Terence</strong></td>
+
      <td>'' Neon Bible (The) '' </td>
  <td> Davies Terence </td>
+
      <td>''' Davies Terence '''</td>
 +
      <td>Davies Terence, d'après le roman éponyme de Toole John Kennedy (1989)</td>
 
  <td><strong>1995</strong></td>
 
  <td><strong>1995</strong></td>
 
  <td>Angleterre</td>
 
  <td>Angleterre</td>
Ligne 24 : Ligne 30 :
 
</tr>
 
</tr>
 
   </table>
 
   </table>
 +
 +
 +
<center>* * *</center>
 +
 +
 +
<span id="ancre_2m"> </span>
  
 
==Autres titres de films==
 
==Autres titres de films==
Ligne 36 : Ligne 48 :
 
       <th>Durée</th>
 
       <th>Durée</th>
 
     </tr>  
 
     </tr>  
 +
<tr>
 +
      <td> <span id="ancre_bal"> </span> '''Balada Triste'''<br/>
 +
'''&#167;.''' Néon « hésitant ».</td>
 +
      <td>'' Balada Triste de Trompetta''</td>
 +
      <td>'''Iglesia Álex de la'''</td>
 +
      <td>Iglesia Álex de la</td>
 +
      <td>'''2010'''</td>
 +
      <td> Espagne, France</td>
 +
      <td> 107</td>
 +
</tr>
 
<tr>
 
<tr>
 
       <td><strong>[[#Le néon « hésitant » dans Nostalghia, d’Andreï Tarkovski|Nostalghia]]</strong></td>
 
       <td><strong>[[#Le néon « hésitant » dans Nostalghia, d’Andreï Tarkovski|Nostalghia]]</strong></td>
       <td>(Voir détail : ''[[Nostalghia#Nostalghia|Nostalghia]]'')</td>
+
       <td>''[[Nostalghia#Nostalghia|Nostalghia]]''</td>
       <td><strong>Tarkovski Andre&iuml;</strong></td>
+
       <td><strong>[[Tarkovski Andre&iuml;]]</strong></td>
 
       <td>Tarkovski A.<br />Guerra T.</td>
 
       <td>Tarkovski A.<br />Guerra T.</td>
 
       <td><strong>1983</strong></td>
 
       <td><strong>1983</strong></td>
Ligne 48 : Ligne 70 :
 
       <td> '''[[#Le Professeur et le néon « clignotant » dans Stalker, d’Andreï Tarkovski|Stalker]]'''<br/>
 
       <td> '''[[#Le Professeur et le néon « clignotant » dans Stalker, d’Andreï Tarkovski|Stalker]]'''<br/>
 
</td>
 
</td>
       <td>(Voir détail : ''[[Stalker#Liens spécifiques du film|Stalker]]'')</td>
+
       <td>''[[Stalker#Liens spécifiques du film|Stalker]]''</td>
       <td><strong>Tarkovski Andre&iuml;</strong></td>
+
       <td><strong>[[Tarkovski Andre&iuml;]]</strong></td>
 
       <td>Tarkovski A.<br />
 
       <td>Tarkovski A.<br />
 
           Strougatski A. et B.</td>
 
           Strougatski A. et B.</td>
Ligne 57 : Ligne 79 :
 
     </tr>
 
     </tr>
 
   </table>
 
   </table>
<center>* * *</center>
+
 
 +
 
 +
<center>* * *</center>
  
 
==Photogrammes extraits des films - Analyse et liens spécifiques des films==
 
==Photogrammes extraits des films - Analyse et liens spécifiques des films==
  
 +
<span id="ancre_3m1"> </span>
 
===Le néon « hésitant » dans Nostalghia, d’Andreï Tarkovski===
 
===Le néon « hésitant » dans Nostalghia, d’Andreï Tarkovski===
  
'''Plan 27''' : ''19' 45&quot;'' : Long plan circulaire à 360°. Le Poète ouvre les volets, il les ferme aussitôt. Il veut être "fermé" comme les volets de la chambre. (27a) Il allume un néon qui a une couleur bleutée, presque fantastique. Il clignote, il témoigne de son "[[hésitation]] intérieure". Le Poète l'éteint. (27b) (Cf. '''Photogramme – Néon 1.''')
+
'''<span id="ancre_27">Plan</span>  27''' : ''19' 45&quot;'' : Long plan circulaire à 360°. Le Poète ouvre les volets, il les ferme aussitôt. Il veut être "fermé" comme les volets de la chambre. (27a) Il allume un néon qui a une couleur bleutée, presque fantastique. Il clignote, il témoigne de son "[[hésitation]] intérieure". Le Poète l'éteint. (27b) (Cf. '''[[#ancre_1|Photogramme – Néon 1.]]''')
  
[[Fichier:neonp1.jpg|200px|thumb|right|'''Photogramme - Néon 1''' : ''Nostalghia'', '''Plan 27b'''.  Le néon clignotant qui témoigne de l’[[hésitation]] intérieure du Poète. ]]
+
Dans le prolongement de la séquence et autre témoignage de son hésitation : il se dirige vers la salle de bains, il veut boire un [[verre]] d'[[eau]], il pose le [[verre]] près du robinet, mais il boit directement du robinet. (27c) (Cf. '''[[Hésitation#ancre_1|Photogramme - Comportement]]''')
  
Dans le prolongement de la séquence et autre témoignage de son hésitation : il se dirige vers la salle de bains, il veut boire un [[verre]] d'[[eau]], il pose le [[verre]] près du robinet, mais il boit directement du robinet. (27c) (Cf. '''Photogramme - Comportement''')
 
  
[[Fichier:gestep1b.jpg|200px|thumb|right|'''Photogramme - Comportement''' : ''Nostalghia'', '''Plan 27c'''. Le Poète veut boire un [[verre]] d'[[eau]], il pose le verre près du robinet, mais il boit directement du robinet. Pourquoi ? ]]
+
Certes, c'est à juste titre que François Ramasse écrit : (…) "le [[déplacement]] du gobelet d'un côté à l'autre… n'est-il pas le geste machinal de quelqu'un qui remet un objet à sa place habituelle ?" <ref> '''Ramasse François''', in ''Andreï Tarkovski, Études cinématographiques, N° 135-138'', Éditions Lettres Modernes, Minard, Paris, 1983. , p. 130.</ref> Toutefois, ce plan "intriguant" dit beaucoup plus encore : d'une part, le déplacement du gobelet est une re-présentation du geste final de Gortchakov : déplacé la [[bougie]], le lavabo devient une piscine en miniature, nous verrons encore cet aspect important de [[Nostalghia#L'importance des objets : aspect de miniaturisation/monumentalisation|miniaturisation]] ; d'autre part, c'est le comportement de Gortchakov qui est à prendre en considération, il s'agit en effet, d'une posture de révérence du "lieu" et à l'eau. C'est deux remarques montrent l'importance de la salle de bain. Enfin, le lien avec le néon bleuté est la couleur bleue, comme représentation de l’[[eau]].
  
Certes, c'est à juste titre que François Ramasse écrit : (…) "le [[déplacement]] du gobelet d'un côté à l'autre… n'est-il pas le geste machinal de quelqu'un qui remet un objet à sa place habituelle ?" <ref> ('''RAMASSE François''', in ''Andreï Tarkovski, Études cinématographiques, N° 135-138'', Éditions Lettres Modernes, Minard, Paris, 1983. , p. 130.)</ref> Toutefois, ce plan "intriguant" dit beaucoup plus encore : d'une part, le déplacement du gobelet est une re-présentation du geste final de Gortchakov : déplacé la [[bougie]], le lavabo devient une piscine en miniature, nous verrons encore cet aspect important de [[Nostalghia#L'importance des objets : aspect de miniaturisation/monumentalisation|miniaturisation]] ; d'autre part, c'est le comportement de Gortchakov qui est à prendre en considération, il s'agit en effet, d'une posture de révérence du "lieu" et à l'eau. C'est deux remarques montrent l'importance de la salle de bain. Enfin, le lien avec le néon bleuté est la couleur bleue, comme représentation de l’[[eau]].
 
  
 
<center>*</center>
 
<center>*</center>
 +
  
 
====Liens spécifiques du film====
 
====Liens spécifiques du film====
 +
 +
 
Voir : ''[[Nostalghia]]''
 
Voir : ''[[Nostalghia]]''
 +
 +
  
 
<center>* * *</center>
 
<center>* * *</center>
 +
 +
<span id="ancre_3m2"> </span>
  
 
===Le Professeur et le néon « clignotant » dans Stalker, d’Andreï Tarkovski===
 
===Le Professeur et le néon « clignotant » dans Stalker, d’Andreï Tarkovski===
  
'''Plan 3''' : ''01' 00&quot;'' : "Le Professeur" est le [[premie]]r protagoniste qui apparaît dans le film. C'est un physicien. Il entre dans un bar singulier, le sol est d'apparence mouillée, aux reflets brillants, presque argentés. Le Professeur porte un bonnet et tient une espèce de petit sac à dos, à bandoulière. Le bar est le lieu de rencontre des gens qui se rendent dans la "Zone". Au-dessus de sa tête un néon blanc <ref>Article '''Gérard Pangon''', "Un film du doute sous le signe de la trinité", ''Etudes cinématographiques, Andreï Tarkovski'', op. cit., p. 105. </ref> ne cessera pas de clignoter, c'est le premier témoignage d'une incertitude dominante dans le film. (Cf. '''Photogramme – Néon 2'''.)
+
<span id="ancre_3p"></span>  [[Fichier:neonp2.jpg|300px|thumb|right|alt='''Photogramme - Néon 2''' : ''Stalker'', '''Plan 3'''. Le Professeur entre dans le bar, au-dessus de sa tête, un néon blanc ne cessera pas de clignoter. |'''Photogramme - Néon 2''' : ''Stalker'', '''Plan 3'''. Le Professeur entre dans le bar, au-dessus de sa tête, un néon blanc ne cessera pas de clignoter.  ]]
 +
 
 +
 
 +
'''<span id="ancre_3">Plan</span>  3''' : ''01' 00&quot;'' : "Le Professeur" est le [[Première|premier]] protagoniste qui apparaît dans le film. C'est un physicien. Il entre dans un bar singulier, le sol est d'apparence mouillée, aux reflets brillants, presque argentés. Le Professeur porte un bonnet et tient une espèce de petit sac à dos, à bandoulière. Le bar est le lieu de rencontre des gens qui se rendent dans la "Zone". Au-dessus de sa tête un néon blanc <ref>Article '''Gérard Pangon''', "Un film du doute sous le signe de la trinité", ''Etudes cinématographiques, Andreï Tarkovski'', op. cit., p. 105. </ref> ne cessera pas de clignoter, c'est le premier témoignage d'une incertitude dominante dans le film. (Cf. '''Photogramme – Néon 2'''.)
  
[[Fichier:neonp2.jpg|200px|thumb|right|'''Photogramme - Néon 2''' : ''Stalker'', '''Plan 3'''. Le Professeur entre dans le bar, au-dessus de sa tête, un néon blanc ne cessera pas de clignoter. ]]
+
 
 +
<center>*</center>
 +
 
 +
'''([[Appartement#Stalker, d'Andreï Tarkovski|Lire la suite : Plans 5 - 8.]])'''
  
 
<center>*</center>
 
<center>*</center>
Ligne 90 : Ligne 126 :
 
====Liens spécifiques du film====
 
====Liens spécifiques du film====
 
Voir : ''[[Stalker]]''
 
Voir : ''[[Stalker]]''
 +
 +
  
 
<center>* * *</center>
 
<center>* * *</center>
  
 
== Voir aussi ==
 
== Voir aussi ==
 +
 +
 
*[[Ampoule]]
 
*[[Ampoule]]
 
*[[Bougie]]
 
*[[Bougie]]
 
*[[Verre#Chat noir et verre de lampe à pétrole |Lampe à pétrole]]
 
*[[Verre#Chat noir et verre de lampe à pétrole |Lampe à pétrole]]
 
   
 
   
 +
 
<center>* * *</center>
 
<center>* * *</center>
 +
  
 
== Notes et références ==
 
== Notes et références ==
 
<references />
 
<references />
  
<center>* * *</center>
+
 
 +
<center>[[#ancre_1|▲ ▲ ▲]]</center>
 +
 
 +
 
 +
 
 +
[[Accueil|Accueil - Dictionnaire de la Cinémancie]]
 +
 
 +
 
 +
 
 +
[[Thèse:Résumé|Résumé de la cinémancie]]
 +
 
 +
[[Thèse:Introduction|Introduction à la cinémancie]]
 +
 
 +
 
 +
*[[Dictionnaire:Liste des mots|Liste des mots]]
 +
*[[Dictionnaire:Liste des films|Liste des films]]
 +
*[[Dictionnaire:Liste des réalisateurs|Liste des réalisateurs]]
 +
*[[Dictionnaire:Liste des photogrammes|Liste des photogrammes]]
 +
*[[Dictionnaire:Liste géo-chronologique|Liste géo-chronologique]]

Version actuelle en date du 12 décembre 2014 à 17:10

Nostalghia, plan 27b.  Le néon clignotant qui témoigne de l’hésitation intérieure du Poète.
Nostalghia, plan 27b. Le néon clignotant qui témoigne de l’hésitation intérieure du Poète.


Titres des films

Mode d'emploi de la figure (mot) et abréviations


Titre Titre original Réalisation Scénario Année Pays Durée (min.)
Bible de Néon (La)
§. Dans les années 40, la vie de David, originaire d'une petite ville fondamentaliste de la région du sud des Etats-Unis, est bouleversée par l'arrivée de sa tante Mae. (Lire la suite : [1]) (Pitch du film.)
Neon Bible (The) Davies Terence Davies Terence, d'après le roman éponyme de Toole John Kennedy (1989) 1995 Angleterre 92


* * *


Autres titres de films

Titre Titre original Réalisation Scénario Année Pays Durée
Balada Triste
§. Néon « hésitant ».
Balada Triste de Trompetta Iglesia Álex de la Iglesia Álex de la 2010 Espagne, France 107
Nostalghia Nostalghia Tarkovski Andreï Tarkovski A.
Guerra T.
1983 URSS
Italie
130
Stalker
Stalker Tarkovski Andreï Tarkovski A.
Strougatski A. et B.
1979 URSS 161


* * *

Photogrammes extraits des films - Analyse et liens spécifiques des films

Le néon « hésitant » dans Nostalghia, d’Andreï Tarkovski

Plan 27 : 19' 45" : Long plan circulaire à 360°. Le Poète ouvre les volets, il les ferme aussitôt. Il veut être "fermé" comme les volets de la chambre. (27a) Il allume un néon qui a une couleur bleutée, presque fantastique. Il clignote, il témoigne de son "hésitation intérieure". Le Poète l'éteint. (27b) (Cf. Photogramme – Néon 1.)

Dans le prolongement de la séquence et autre témoignage de son hésitation : il se dirige vers la salle de bains, il veut boire un verre d'eau, il pose le verre près du robinet, mais il boit directement du robinet. (27c) (Cf. Photogramme - Comportement)


Certes, c'est à juste titre que François Ramasse écrit : (…) "le déplacement du gobelet d'un côté à l'autre… n'est-il pas le geste machinal de quelqu'un qui remet un objet à sa place habituelle ?" [2] Toutefois, ce plan "intriguant" dit beaucoup plus encore : d'une part, le déplacement du gobelet est une re-présentation du geste final de Gortchakov : déplacé la bougie, le lavabo devient une piscine en miniature, nous verrons encore cet aspect important de miniaturisation ; d'autre part, c'est le comportement de Gortchakov qui est à prendre en considération, il s'agit en effet, d'une posture de révérence du "lieu" et à l'eau. C'est deux remarques montrent l'importance de la salle de bain. Enfin, le lien avec le néon bleuté est la couleur bleue, comme représentation de l’eau.


*


Liens spécifiques du film

Voir : Nostalghia


* * *

Le Professeur et le néon « clignotant » dans Stalker, d’Andreï Tarkovski

Photogramme - Néon 2 : Stalker, Plan 3. Le Professeur entre dans le bar, au-dessus de sa tête, un néon blanc ne cessera pas de clignoter.
Photogramme - Néon 2 : Stalker, Plan 3. Le Professeur entre dans le bar, au-dessus de sa tête, un néon blanc ne cessera pas de clignoter.


Plan 3 : 01' 00" : "Le Professeur" est le premier protagoniste qui apparaît dans le film. C'est un physicien. Il entre dans un bar singulier, le sol est d'apparence mouillée, aux reflets brillants, presque argentés. Le Professeur porte un bonnet et tient une espèce de petit sac à dos, à bandoulière. Le bar est le lieu de rencontre des gens qui se rendent dans la "Zone". Au-dessus de sa tête un néon blanc [3] ne cessera pas de clignoter, c'est le premier témoignage d'une incertitude dominante dans le film. (Cf. Photogramme – Néon 2.)


*

(Lire la suite : Plans 5 - 8.)

*

Liens spécifiques du film

Voir : Stalker


* * *

Voir aussi


* * *


Notes et références

  1. Ancienne chanteuse de cabaret, Mae vient s'installer dans la maison qu'habitent David et ses parents et devient rapidement sa seule amie.
  2. Ramasse François, in Andreï Tarkovski, Études cinématographiques, N° 135-138, Éditions Lettres Modernes, Minard, Paris, 1983. , p. 130.
  3. Article Gérard Pangon, "Un film du doute sous le signe de la trinité", Etudes cinématographiques, Andreï Tarkovski, op. cit., p. 105.


▲ ▲ ▲


Accueil - Dictionnaire de la Cinémancie


Résumé de la cinémancie

Introduction à la cinémancie